Poursuivre sa formation

Combien de cours dois-je prendre pour poursuivre mon apprentissage ?

Cet outil en ligne a été élaboré par Laurent Ness moniteur de Kite Inside pour ceux/celles qui ont déjà commencé leur apprentissage du kitesurf.

apprendre le kitesurf à Oléron

Il permet de faire un bilan de ses compétences en kitesurf déjà acquises et celles restant à consolider ou acquérir. En cas d’inscription dans l’école, Laurent se servira de ce bilan pour s’adapter à l’élève plus rapidement. Nous gagnerons du temps-donc vous de l’argent- car les cours seront plus efficaces et votre progression vers l’autonomie nécessitera moins de retour en école.

Je débute, quel est mon besoin de formation ?

Je n’ai pas encore débuté mon apprentissage de kitesurf mais j’ai quelques compétences sportives qui pourraient être utiles. Pour évaluer mon besoin de formation initiale, Laurent a établi 3 types de profils d’apprentissage. Cette classification statistique est le fruit d’une longue expérience d’enseignement depuis 1997

Le tableau croise le facteur âge avec  les compétences sportives antérieures.


  • A comme la locution Aïe, aïe, aïe est un profil d’apprentissage dirais-je diplomatiquement « tempéré » qui nécessitera de prendre du temps pour se sentir en sécurité sans griller les étapes et accéder à l’autonomie. Plus de 8 à 10 sessions de cours sont généralement nécessaires pour voler de ses propres ailes sans la présence du moniteur,
  • B comme « Ben on va y arriver ! » est un profil d’apprentissage moyen, entre 6 et 10 cours sont généralement nécessaires pour naviguer hors école,
  • C comme « Carrément optimal » est le profil d’apprentissage le plus rapide, 5 séances de cours sont recommandées pour voler de ses propres ailes. Parfois 4 séances peuvent suffire pour les très très doués mais il faut être un étudiant assidu alors car il faut se documenter via les tutos Kite Inside pour s’imprégner de tous les éléments théoriques et de toutes les procédures pour être 100% au point en sécu.

Dans tous les cas,  je m’aide des tutos de Kite Inside pour la compréhension théorique des apprentissages du kite et pour ne pas me mélanger les lignes 😉

Récap’ des facteurs facilitant l’apprentissage du kite

  • la maitrise d’une petite aile de traction,
  • l’âge: les élèves les + jeunes progressent + vite,
  • sauf exception, les femmes apprennent plus vite que les hommes si on leur dispense une pédagogie adaptée. Les femmes ont plus conscience de la nécessiter de ne pas se blesser. Le kite ne demandant pas de force particulière dans les bras puisque 95 % de la puissance passe par le harnais, les femmes ont souvent plus de facilité à apprendre car elles pilotent avec plus de finesse que les hommes bien musclés 🙂
  • un bon niveau de wake-board,
  • un bon niveau de snowboard,
  • une pratique longue du parapente,
  • une bonne forme physique,
  • la connaissance de la voile (allures, vents…)

La pratique de la planche à voile facilite-t-elle l’apprentissage du kite ?

On pourrait imaginer que la pratique intensive de la planche à voile (ou windsurf) favorise l’apprentissage du kitesurf.

Mais en fait, non, c’est exactement le contraire, c’est un frein considérable dans les premières étapes de progression qui consistent à piloter l’aile et gérer sa puissance.

Une longue pratique de la planche à voile met en place un réflexe exactement inverse à celui-nécessaire en kitesurf pour se mettre en sécurité. Réflexe dont il faut se défaire. En planche, on tend à se cramponner au wishbone pour éviter de perdre le contrôle du gréement. Ce qui est salvateur.
En kitesurf on doit relâcher la barre (pousser sa barre) quand on sent qu’on est en train de se faire emporter et de perdre le contrôle de l’aile. L’effet est immédiat, on augmente la puissance de l’aile de façon considérable et on se retrouve avec l’équivalent de la puissance d’une moto de 100 CV ou d’un cheval qui part au galop. Ce ne sont pas 70 ni 100 kg qui vont résister à une telle puissance.

Une fois ce réflexe dangereux inhibé, l’expérience de la planche est un plus pour la compréhension des allures de navigation et pour la lecture du plan d’eau. Mais supprimer ce réflexe peut prendre plusieurs séances de cours voir la totalité des séances réservées. Il est judicieux alors d’apprendre à piloter une petite aile de kite 4 lignes (2 m2 environ) avec un système de bordé/choqué avant de s’inscrire en cours.


%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close